7 Église Notre-Dame-du-Très-Saint-Sacrement

Ferme-Neuve

246, 12e Avenue

Carte/direction


Durant l'année 1938, la première église a été, à deux reprises, la proie des flammes entraînant sa destruction complète en mars 1939. L'entreprenant curé Joseph- Alphonse Génier ne tarde pas à planifier sa reconstruction et fait appel à des architectes réputés de Montréal. Ce bâtiment construit selon le style Dom Bellot, paré de pierre de granit rose, reflète l'ambition et la fierté du curé et de ses paroissiens.

 

La pierre angulaire est bénite par Mgr Joseph-Eugène Limoges, évêque du diocèse de Mont-Laurier, le 15 octobre 1939. À l'intérieur, une urne scellée contient les noms de personnages importants de l'époque. La nouvelle église est inaugurée le 12 mai 1940 et les trois autels de marbre rose de bourgogne sont consacrés cinq jours plus tard.

 

Pendant la construction, qui se fera en moins de 14 mois, les célébrations ont lieu dans le magasin du marchand juif Sam Matts et dans la chapelle du couvent. Ce bâtiment a été cité en 2013 par la municipalité comme faisant partie de son patrimoine religieux et culturel.

Mode d'affichage

Maison Adolphe-Leblanc

À la suite de l'incendie qui détruisit la ville de Hull en avril 1900, le couple Adolphe Leblanc et Lucia Lafontaine s'installe à Ferme-Neuve avec leurs enfants...
Voir la fiche
Maison Adolphe-Leblanc

Cimetière et calvaire

La plus vieille pierre tombale du cimetière date de 1910...
Voir la fiche
Cimetière et calvaire

Collège Sacré-Cœur

Construit en 1947, le Collège du Sacré-Cœur accueillera l'année suivante les religieux de la Congrégation des Frères de l'Instruction Chrétienne venus y enseigner...
Voir la fiche
Collège Sacré-Cœur

Maison Joseph-Lafontaine

Joseph Lafontaine s'inspire de différents modèles de maisons observés lors de ces voyages pour concevoir le plan de la future maison qu'il désire construite à proximité de la résidence de son père Cyrille...
Voir la fiche
Maison Joseph-Lafontaine

Presbytère

C'est sur cet emplacement, en 1903, que sera construit, en déclin de bois, le premier presbytère...
Voir la fiche
Presbytère

Marché de la ferme

L'inauguration de cette nouvelle place, dans le parc Bernard-Cloutier, a été faite en 2013...
Voir la fiche
Marché de la ferme

Église Notre-Dame-du-Très-Saint-Sacrement

Durant l'année 1938, la première église a été, à deux reprises, la proie des flammes entraînant sa destruction complète en mars 1939...
Voir la fiche
Église Notre-Dame-du-Très-Saint-Sacrement

École Notre-Dame-du-Saint-Sacrement

La première École des Journalistes datant de 1901 déménage en 1923 sur un nouveau terrain...
Voir la fiche
École Notre-Dame-du-Saint-Sacrement

Hôtel Central / Château des Laurentides

Ce bâtiment remplace, en 1928, l'Hôtel Central, construit vers 1910, sur le bord de la rivière du Lièvre, en plein centre du village, par Albiny Éthier...
Voir la fiche
Hôtel Central / Château des Laurentides

Maison René-Mayer

En 1921, René Mayer, maréchal ferrant, ouvre sa boutique de forge, pour ferrer les chevaux de type bronco achetés par Sam Matts dans l'Ouest canadien...
Voir la fiche
Maison René-Mayer

Cinéma Le Vimy

Julien Vanier et Wilfrid Clavel, les premiers propriétaires, ouvrent cette salle de cinéma en 1947...
Voir la fiche
Cinéma Le Vimy

Maison La Concerne

Vers 1835, les marchands de bois ouvrent un nouveau dépôt de provisions sur la rive ouest de la Lièvre, au pied de la montagne du Diable...
Voir la fiche
Maison La Concerne

Croix de chemin

En 1915, Jules Boivin et Alma Charbonneau installent cette croix suite à une promesse faite pour faveur obtenue...
Voir la fiche
Croix de chemin

Maison Jules-Bélec

Jules Bélec, entrepreneur de maisons de ferme, construit sa propre résidence en 1920...
Voir la fiche
Maison Jules-Bélec

École du rang Moreau

Cette petite école a été construite en 1941, dans le 4e Rang Wurtèle, sur le lot 17 de Jean-Baptiste Coursol...
Voir la fiche
École du rang Moreau

Centre d’Art « Le Pays du Windigo »

Le Pays du Windigo est un étonnant petit centre d'art...
Voir la fiche
Centre d’Art « Le Pays du Windigo »

Village des bâtisseurs

Le Village des bâtisseurs se dresse au pied de la Montagne du Diable, à proximité du lac de la Montagne...
Voir la fiche
Village des bâtisseurs

Chutes Windigo

Le nom des chutes Windigo vient du mot algonquin signifiant « géant cannibale de la forêt »...
Voir la fiche
Chutes Windigo

La Montagne du Diable / Mont Sir-Wilfrid-Laurier

La fabuleuse et mystérieuse Montagne du Diable, dont le sommet s'élève à 783 mètres d'altitude, domine le paysage...
Voir la fiche
La Montagne du Diable / Mont Sir-Wilfrid-Laurier

Ferme des Miels d’Anicet

L'histoire débute en 1978 quand Marie-Claude Dupuis et Claude Desrochers font l'acquisition de leur première ruche...
Voir la fiche
Ferme des Miels d’Anicet

Galerie Au bois de mon cœur

Ce centre d'art est situé dans un décor de carte postale, sur un terrain magnifique de 106 acres...
Voir la fiche
Galerie Au bois de mon cœur