4 Premier couvent des Sœurs de Sainte-Croix / L’ancien Institut familial

Nominingue

2278, rue du Sacré-Cœur

Carte/direction


En 1887 - Deux religieuses Marianites de Sainte-Croix arrivent à Nominingue après quatre jours de route en « barouche », cette voiture de planches grimpées sur deux paires de roues, partant de ville Saint-Laurent, sur l'île de Montréal. Elles ouvrent une première école, se font tour à tour enseignantes, infirmières visiteuses, sacristines, jardinières et bûcheronnes, entrant même leur bois. La population augmente et le besoin d'éducation aussi; un couvent est construit par Joachim Gagnon en 1900. L'enseignement est mixte jusqu'en 1908. Une classe pour les garçons s'organise au Monastère.

En 1915, un externat ouvre dans une maison appartenant à Roch Jetté et les religieuses enseignent aux deux endroits. Un enseignement ménager est donné au couvent dès 1902. Successivement, le couvent devient École ménagère régionale, École supérieure de l'enseignement ménager et Institut familial. Parallèlement, il s'y enseigne également le brevet d'enseignement et devient l'École de Pédagogie.

L'Institut familial, inauguré en 1951, sera l'école supérieure d'enseignement ménager jusqu'en 1966. À la fin de cet enseignement, l'Institut accueillait les religieuses âgées pour leur retraite. Depuis quelques années cet édifice est abandonné.

Mode d'affichage
?>